Le Messie (2007)

  • Par umdp
  • Le 10/06/2015
  • Commentaires (0)

Le corps poisseux, perclus de courbatures, les yeux gonflés, le mal de crâne. Mais je suis toujours là. Je n'ai pas dormi depuis 36h, je ne bouffe que de la pizza. Merci à toi, ultime progrès, qui m'a appris l'ascèse. Je suis sale, je suis nu, je pue, je vis dans un tonneau que mes parents s'obstinent à appeler chambre; je suis plus cynique que Diogène.P1030658

Toi aussi, tu me permets de me branler sur la place publique.

Toi aussi tu me donnes plus d'amis et de faux frères que je n'en trouverais jamais sur l'agora. Tu m'ouvres toute une vie que je ne m'étais jamais soupçonné d'atteindre. Grâce à toi je suis dieu, grâce à toi je suis le maître. Je suis beau , je suis caché , je suis à l'abri de tous mais je surveille tout le monde. Je connais tout, je vois tout.

Tu m'as ouvert les portes de la nuit. Tout un ensemble spatio-temporel qui se distord continuellement. Et pourtant tu aspires plus de temps que tu ne m'en fournit. Mais je t'en remercie. Il a fallu une trentaine de siècles pour que nous puissions atteindre notre idéal: tout avoir à la portée de l'index. Il a fallu des prophètes , il a fallu des guerres , il a fallu des religions, il a fallu des livres sacrés, il a fallu du silicium et de la fibre optique et maintenant il y a toi. Tu es tout, et tout est en toi. Je t'aime .

Internet.

Grâce à toi, je ne dors pas.

 

 

10 ans mensonge

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau