Prisonnier

Prisonnier. Enfermé. Depuis trois ans, je suis bloqué ici. Je ne peux pas parler, je ne pas penser. Je ne peux même pas choisir comment je m'habille.
Qu'ai-je fait pour mériter mon sort ? Rien. Le pire dans tout cela, c'est que j'ai de l'espace. Je ne suis pas seul. La bouffe est bonne. Je suis libre de mes mouvements, libre de discuter avec la cinquantaine d'autres fous qui partagent ma captivité. Vous allez rire, je suis même payé pour être ici. En vérité, je suis même libre de partir.

Alors quoi ? De quoi se plaindre ? Qu'est-ce donc que cette prison qui n'en est pas une ?
J'ai choisi de devenir prisonnier. C'est le contrat. J'enferme mon existence dans cet open-space, j'enferme ma pensée dans cette société, j'enferme mon intelligence dans ce vide de sens, ce bullshit job, et en échange, ils me payent. Oui, sur le papier, je suis libre de partir, je suis libre de rompre le contrat ; mais est-ce totalement vrai ?

Libre ? Le comble de l'entrave, c'est d'être prisonnier de soi-même. 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau