Le sang des communards

Le premier homme s'avance

Il fait choir la place Vendôme

Dernier symbole de l'Empire

Le drapeau tricolore s'effondre

Abandonnant son pinceau

Il refusa de se Courbet

Un siècle plus tard il est toujours censuré

Pour une chatte dénudée

 

Il coula rouge et noir, le sang des communards

Il coula fier et noir, le sang des communards

Il coula triste et noir, le sang des communards

Il coula jeune et noir, le sang des communards

 

Blanqui est relâché,

C'en est fini de l'enfermé

Quel socialisme demeure pour crier

Crier ni Dieu ni Maître

Ni Dieu, ni Maître,

Crier ni Dieu ni Maître

Ni Dieu, ni Maître,

Crier ni Dieu ni Maître

 

Il coula rouge et noir, le sang des communards

Il coula fier et noir, le sang des communards

Il coula triste et noir, le sang des communards

Il coula jeune et noir, le sang des communards

 

Où sont ils donc passés les naufragés du mois de mars

Fusillés par l'armée d'un Thiers, ils gisent camarades en terre

20 000 corps Parisiens dans une fosse commune

20 000 corps Parisiens dans une fosse commune

 

Il coula rouge et noir, le sang des communards

Il coula fier et noir, le sang des communards

Il coula triste et noir, le sang des communards

Il coula jeune et noir, le sang des communards

 

Benjamin Dufossé